C’est le dernier mois de l’année. Un dernier mois pour parachever tes projets en cours et terminer l’année sur une note de satisfaction. Tu as sans doute déjà prévu le lot de cadeaux de fin d’année pour toute la famille. Cependant, as-tu prévu de consacrer du temps pour faire le bilan de ton activité et penser à un plan d’action pour planifier le premier trimestre de l’année nouvelle ? C’est primordial pour garder le contrôle sur tout. Dans ce billet, certainement le dernier de l’année, je te présenterai les avantages du bilan et te donnerai des astuces pour réussir la planification du nouvel exercice qui s’apprête à s’ouvrir.

Le bilan : que recouvre la notion de bilan ?

Chaque année, et à titre personnel, j’ai pour habitude de faire le bilan de mes réalisations sur l’année, comme c’est le cas de nombreuses autres entrepreneures. Effectuer une rétrospection des 11 derniers mois aide à capitaliser sur l’existant pour mieux se projeter.

Le bilan de fin d’année se présente comme un véritable bilan comptable de l’année. Cet exercice t’aide à recenser les ressources engagées au profit des charges de ton entreprise, mais également les profits réalisés. Ce qu’il faut retenir globalement de la nécessité d’effectuer le bilan de tes activités, c’est que cela te permet d’avoir une vue panoramique sur les conséquences des choix du passé sur le présent. Tu pourras ainsi mieux appréhender le futur et les responsabilités qui sont les tiennes dans l’essor de ton business.

J’aborde dans mon ebook, que tu peux le télécharger gratuitement, le mécanisme pour effectuer un bilan complet de l’année 2021 afin de bien amorcer 2022. En mettant en place une vraie programmation pour l’année à venir, tu pourras ainsi alimenter tes objectifs personnels, professionnels et financiers.

Bilan de fin d’exercice : quel intérêt ?

Connaître la santé financière de ton entreprise passe par un diagnostic fidèle de son patrimoine. Le seul outil simple, mais fiable qui s’offre à toi est le bilan de fin d’exercice. Le bilan constitue un outil de synthèse, d’analyse, et en partie de productivité. Il s’agit même d’une obligation légale. En effet, toutes les entreprises doivent à la fin de chaque exercice budgétaire présenter les états financiers de synthèse qui forment un ensemble de documents comptables.

Par ailleurs, pour attirer de nouveaux investisseurs, les comptes de ton entreprise doivent faire l’objet d’une tenue régulière. L’existence du bilan donne une indication claire sur le sérieux de ton entreprise et sur la gestion qui en est faite. Aussi, le bilan t’aidera à déceler les points forts et les insuffisances dans la gestion de ton entreprise. Sa solvabilité et sa liquidité sont autant d’éléments qui vont transparaître. Il s’agit en conséquence d’un outil d’aide à la décision qui te permettra de réaliser au besoin des ajustements pour les prochains exercices.

Comment planifier l’année suivante ?

Faut-il recruter des experts ? Lancer un audit ? Rien de tout cela n’est indispensable. Avec tes collaborateurs et grâce à des logiciels de comptabilité (gratuit ou payant), tu pourras établir le bilan financier de ton entreprise et planifier sereinement l’année 2022. La planification consiste surtout à estimer tes revenus, anticiper sur les dépenses et identifier les immobilisations disponibles. 

 Estimer les revenus

La planification budgétaire demeure l’une des meilleures stratégies de gestion. En effet, pour mener à bien tes affaires, tu dois régulièrement te projeter sur l’année N+1 et N+2, car diriger c’est prévoir. Planifier ainsi l’année suivante, c’est estimer tes revenus, même latents. Estimer tes revenus te permettra de mieux établir ton plan d’investissement en sachant précisément quels montants prévoir en vue d’une dépense spécifique. Je te suggère d’ailleurs d’évoluer par trimestre ou par semestre à défaut de planifier toute l’année.

Anticiper sur les dépenses

Anticiper sur les dépenses de ton entreprise me paraît primordial. En effet, en qualité de gestionnaire d’une entreprise, tu dois pouvoir anticiper sur le coût des matières premières par exemple. En fonction des cours du marché, la tendance serait-elle à la hausse ou à la baisse ? Tes fournisseurs sont-ils susceptibles de revoir les prix de leurs prestations ? Serais-tu amené à effectuer un recrutement ou à renforcer le patrimoine mobilier de l’entreprise ? Voilà autant de paramètres à prendre en compte. 

Identifier les immobilisations disponibles

Les immobilisations de l’entreprise sont comme un véritable trésor dont il convient toujours d’estimer la valeur. Elles peuvent être réparties en trois, à savoir :

  • Financières ,
  • Incorporelles ,
  • Corporelles.

L’évaluation des immobilisations financières de ton entreprise te permettra de recenser les droits de créances dont tu es porteuse sur plus d’une année ainsi que les titres acquis par ton entreprise. Cette catégorie d’immobilisation concerne également les prêts effectués, les cautionnements et titres de participation.

Les immobilisations incorporelles concernent tous les biens immatériels que détient ton entreprise depuis au moins 1 an. Le droit de bail, les brevets et licences que tu détiens en font notamment partie.

Quant aux immobilisations corporelles, elles concernent les biens tangibles de l’entreprise dont elle se sert dans le cadre de l’exercice de son activité économique. Il s’agit notamment du bâtiment, des installations techniques, des équipements de bureau et des terrains à nu identifiables dans le patrimoine de ton entreprise.

Tu l’auras compris, il s’agit d’un travail de longue haleine, mais d’une importance capitale pour la survie de ton entreprise. Pour aller plus vite dans mes planifications, j’adopte des logiciels bureautiques dédiés comme Microsoft Excel qui m’offrent une budgétisation rapide et une lecture facile de mes flux financiers. Dès lors, je dispose d’une base de données fiable et régulièrement mise à jour pour planifier le nouvel exercice budgétaire. Tu peux aussi procéder de la sorte pour être efficace et optimiser au maximum le temps passé à réaliser ces différentes tâches administratives. Tu pourras ensuite t’adonner à ton cœur de métier sans courir le moindre risque.

Je reste persuadée que tu peux réaliser tous tes rêves, du moment où tu y crois toi-même et que tu te donnes les moyens de les accomplir. Gardes à l’esprit qu’entreprendre est avant tout une aventure humaine qui se consolide au fil des années, et dont l’objectif est l’épanouissement de l’entrepreneure elle-même, sur tous les plans.